FNAUT - La voix des usagers

Nos actualités

Position de la FNAUT sur les zones à faibles émissions (ZFE)

24 Oct 2022

Dominique Romann et Alain Richner ont été auditionnés par la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale le 15 septembre 2022 à propos des ZFE. Voici la position de la FNAUT.

Les zones à faibles émissions (ZFE) ayant pour seul objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre, les collectivités devraient chercher à mettre en oeuvre une politique globale pour répondre à l’ensemble des problématiques touchant les zones urbaines : diminution de la congestion, baisse des accidents, des dépenses énergétiques, amélioration de la santé et de l’attractivité des villes au bénéfice des habitants et des visiteurs.

Comme l’a souligné la FNAUT dans ses différentes interventions, la politique d’amélioration des déplacements dans les agglomérations et les aires urbaines, comme solution à la congestion et à la pollution urbaines, passe notamment par :

  • le transfert modal vers les modes actifs et les transports collectifs, ferrés et routiers
  • l’utilisation de différents outils, en particulier les plans de mobilité et les zones à trafic limité en accompagnement de la ZFE
  • le renforcement du lien entre l’urbanisation et les transports, avec des collectivités locales ou des regroupements de collectivités maîtrisant les deux domaines
  • les incitations et aides individuelles au changement et la participation des habitants et usagers.

L’objectif de cette politique globale est de conduire à une ville plus sereine.

L’électrification des véhicules individuels ne permet pas de réduire les nuisances relatives à la congestion et à l’occupation de l’espace par les automobiles, au détriment de la qualité de vie en ville. Elle ne constitue pas un frein à l’étalement périurbain et accroît les difficultés d’accès aux services de la ville pour les ménages les plus modestes.

Plan de la position :

  1. Élever les institutions et les moyens à l’échelle des problèmes de mobilité
  2. Réaliser des études et des concertations préalables
  3. Développer des alternatives à la voiture individuelle
  4. Solliciter l’Etat pour le financement des infrastructures de transport collectif
  5. Bien informer les différentes parties prenantes

Cliquez ici pour télécharger la position sur les ZFE

Notez que cette position sera publiée dans le prochain FNAUT Infos (n°298).

Contacts presse :

  • Alain Richer, membre du bureau national de la FNAUT et pilote du réseau mobilités urbaines de la FNAUT, tél. 06 24 40 24 64
  • Dominique Romann, vice-Président de la FNAUT, tél. 06 88 02 39 13


Crédit image © Ministère de la Transition écologique