FNAUT - La voix des usagers

Nos actualités

Les conclusions du congrès de la FNAUT

11 Oct 2021

Le congrès de la FNAUT s’est tenu les 1er, 2 et 3 octobre 2021 à Annecy. Ses débats ont été riches et ont abordé les principaux sujets suivants.

 

Programme de lignes nouvelles

Les congressistes ont approuvé le programme des lignes nouvelles lancées par l’État, qu’il s’agisse de la ligne Bordeaux-Toulouse, qui va faciliter l’accès à ces deux métropoles pour les transports du quotidien, de la ligne Marseille-Nice et de la ligne Montpellier-Perpignan, qui vont remettre de la fluidité sur la façade littorale, qu’il s’agisse enfin de la liaison Paris-Normandie, de la liaison Roissy-Picardie et des accès à la ligne Lyon-Turin.

Ce programme permet de régénérer et de fiabiliser le réseau, d’accroître le nombre de sillons et, par voie de conséquence, le nombre de circulations. La FNAUT sera vigilante quant aux dotations budgétaires permettant l’exécution de ce programme, qui doit intégrer aussi l’urgence de la remise en état des lignes d’intérêt régional.

 

4e appel à projets

Les militants de la FNAUT se sont félicités de l’enveloppe allouée au 4e appel à projets de TCSP qui permettra de réaliser 25 lignes et 168 km de tramway supplémentaires, ainsi que 74 lignes de BHNS soit 852 km supplémentaires. Ils insistent pour que les BHNS offrent un véritable service supplémentaire avec une vitesse commerciale élevée résultant de sites propres sur la majorité de leur parcours et une absolue priorité aux feux.

 

Réservation facultative, trains Ouigo, prix modérés

Les congressistes ont été satisfaits d’entendre le président de la SNCF affirmer l’intérêt de la réservation facultative dans les trains Intercités et d’étudier de limiter la réservation obligatoire à certains trains et aux seules périodes bien identifiées du fait de risques de saturation.

Ils ont également souligné les contradictions existantes entre le recours au tout numérique pour les trains Ouigo à vitesse classique alors que des prix modérés (10, 20 ou 30 euros) visent une clientèle aux capacités financières modestes et une connectivité réduite, et noté que président regardera la question de l’achat à bord avec une simple carte bancaire.

Sur ces deux points ils appellent à une concertation poursuivie.

 

En conclusion, les adhérents de la FNAUT insistent pour que, quelles que soient les autorités organisatrices et quels que soient les opérateurs, l’unité ferroviaire soit garantie de bout en bout pour l’information, la tarification et la billettique.

 

Motion d’actualité

Tickets verts et tickets rouges

 

Contacts presse :

– Bruno Gazeau, président de la FNAUT
– Michel Quidort, vice-président de la FNAUT et président de la FEV
– Jean Lenoir, vice-président de la FNAUT
– Dominique Romann, vice-président de la FNAUT