FNAUT - La voix des usagers

Nos actualités

La modernisation de la ligne Serqueux-Gisors : un projet pertinent pour l’économie et l’environnement

13 Avr 2016

Le projet actuellement soumis à enquête publique est contesté par des associations de riverains, et par des élus peu soucieux de l’intérêt général. Mais la FNAUT le défend car sa réalisation permettra de réduire les nuisances, les dangers et les coûts du transport routier de marchandises.

Suite logique de la réouverture de la ligne Motteville – Montérolier-Buchy qui contourne Rouen par le Nord, la modernisation de la ligne existante Serqueux-Gisors permettra :

– de créer un nouvel itinéraire fret entre Le Havre, 10ème port européen, et l’Ile-de-France (l’itinéraire Le Havre-Rouen-Paris est aujourd’hui saturé par le trafic voyageurs) ;

– de renforcer la desserte TER de la grande couronne de Rouen.

Un projet rationnel

Ce nouveau débouché du port du Havre lui permettra d’améliorer sa compétitivité en renforçant sa desserte ferroviaire. Aujourd’hui, le rail assure 5 % seulement du trafic ayant le Havre pour origine ou destination (34 % à Hambourg et 11 % à Rotterdam) alors que la route en assure 86 %.

L’essentiel du trafic du Havre se fait avec l’Ile-de-France, qui concentre 25 % de l’industrie française. D’autres itinéraires ferroviaires doivent être aménagés du Havre vers le Sud-Ouest (via Tours) et l’Est (via Amiens), mais ils ne constituent pas une alternative à la ligne Serqueux-Gisors.

Un projet écologique

Une desserte ferroviaire plus performante du port du Havre entraînera une réduction sensible des dangers et des nuisances du trafic routier, qui pénalisent les riverains des grands axes routiers d’ile-de-France. Elle induira des économies d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre.

Dès lors que des protections phoniques efficaces seront mises en place, les trains de fret produiront bien moins de nuisances que les milliers de camions auxquels ils se substitueront.

Tout en demandant que SNCF-Réseau réalise les protections phoniques nécessaires, que les constructeurs ferroviaires poursuivent leurs efforts de réduction du bruit émis par les trains de fret, et que les pouvoirs publics renforcent la capacité des voies ferrées d’Ile-de-France, la FNAUT a donc donné un avis très favorable au projet de modernisation de la ligne Serqueux-Gisors. Elle invite les Franciliens à appuyer eux aussi ce projet d’intérêt général.