FNAUT - La voix des usagers

Nos actualités

Retour des trains voyageurs rive droite du Rhône : un projet pertinent et indispensable, ont soutenu élus locaux et association mardi 3 janvier 2023 devant le préfet du Rhône

05 Jan 2023

Mardi 3 janvier 2023, une importante réunion de travail s’est tenue en mairie de Condrieu pour présenter au préfet Benoit Rochas la nécessité du retour des trains de voyageurs sur la rive droite du Rhône au sud de Lyon. Une demande impérieuse des élu.e.s locaux, association, syndicats et habitants, qui devrait prendre sa place dans le volet mobilité du Contrat de plan Etat-Région qui entre en discussion. Pour le bassin viennois, la rive droite doit être desservie à l’horizon 2025 par une ligne TER, au même titre que la rive gauche avec la mise en place du RER métropolitain.

Dans la foulée des récentes déclarations du ministre Clément Beaune en visite à Lyon, le préfet Benoit Rochas a participé mardi 3 janvier 2023 à une réunion de travail initiée par Philippe Marion, maire de Condrieu (Rhône), avec l’appui expert de l’association des usagers des TER de la Vallée du Rhône (AuterVR).

Au terme de ce rendez-vous, le représentant de l’Etat, qui a fait preuve d’une grande qualité d’écoute, a reconnu la pertinence du projet de réouverture aux voyageurs de cette partie de la rive droite de la vallée du Rhône. Un projet d’autant plus justifié qu’a été actée la démolition-reconstruction du pont de Condrieu pour deux à trois ans à partir de 2025. En effet, si de notables améliorations doivent être mises en œuvre dès maintenant sur la ligne Lyon-Vienne-Valence-Pierrelatte, la réouverture de la rive droite aux rames voyageurs doit être aussi programmée. La fermeture du pont de Condrieu privera, en effet, les habitants du Rhône, de la Loire et de l’Ardèche (massif du Pilat) d’une liaison directe avec les gares de la rive gauche.

Les élu.e.s présent.e.s, représentants de Vienne-Condrieu-Agglomération et de la Communauté de communes du Pilat rhodanien, ont souligné l’attente extrême des habitants de leurs territoires.

Pour faire inscrire cette réouverture de ligne ferroviaire voyageurs dans le contrat de plan Etat-Région, dont la discussion va commencer, l’engagement de la Région Région Auvergne-Rhône-Alpes (Aura) sera décisif. Aussi, l’association AuterVR, membre de la Fnaut, poursuivra la mobilisation de la population et de leurs représentants associatifs et syndicaux, appuyée par les élu.e.s locaux, départementaux, régionaux et nationaux.

Suite à l’étude de faisabilité qu’elle a diligentée avec le concours de la SNCF, il est primordial que la Région Aura inscrive la réouverture aux voyageurs de la partie nord de la rive droite du Rhône dans ses priorités, comme elle s’y est engagée résolument pour la partie sud entre le Teil et Le Pouzin, en direction de Valence et Romans.