FNAUT - La voix des usagers

Nos actualités

Non, il n'y aura pas 100% des trains à Noël !

07 Déc 2020

La communication de la  SNCF nationale fanfaronne « 100% des trains rouleront à Noël ».

Est-ce bien le cas pour nos TER Hauts-de-France ? Oui répond la SNCF régionale, « nous ferons 100% du “plan de transport fêtes” » … qui s’avère être lui-même… 30% inférieur au « service normal », dans la continuité du plan de transport « covid » des semaines précédentes …. N’est-ce pas là un beau tour de pass-pass pour enfumer les usagers ?

Les associations ne sont pas surprises de cette réduction de service, joliment dénommée « Plan de Transport Adapté » (PTA), puisque chaque année à cette époque le TER Hauts-de-France fait la diète. Mais cette réduction des services pose de nombreux problèmes :

Dans PTA il y a “adapté” ; on se demande adapté pour qui au final ?

  • La mise en ligne tardive des horaires empêche l’achat des trajets correspondants à l’avance ; la SNCF s’étonnera ensuite du manque de voyageurs… ;

  • Ce 70% de circulation n’est pas vrai partout : la desserte des grosses lignes en semaine est proche de 100%, il faut bien rogner ailleurs… L’offre week-end dans son ensemble est très faible, à peine 50%, surtout avec les fêtes qui arrivent. C’est bien insuffisant. Les petites gares sont encore plus sinistrées que dans le service normal, c’est dire : parfois comme sur St Quentin Compiègne aucun train omnibus même pas un seul Aller Retour le samedi !

  • Certains usagers n’ont que le train comme moyen de transport pour se déplacer pendant cette période de fêtes et rejoindre leur famille soit dans la région, en Ile de France ou ailleurs, sans compter ceux qui vont travailler les week-ends.

Nul ne sait d’ailleurs à quoi va correspondre un « service normal » en 2021. Ce nouveau Service Annuel (SA), concocté dans le plus grand secret, n’a fait l’objet quasiment d’aucune information aux associations d’usagers. Tout ce qu’on en sait est qu’il serait similaire au SA2020, qui avait vu des dessertes améliorées sur certains axes, mais aussi des fortes dégradations sur certains territoires, sans compter le manque important de dessertes de week-end et les petites gares délaissées. L’habitude prise en 2020 ne va-t-elle pas perdurer, d’annoncer les horaires à la petite semaine, sans engagement (« vérifiez vos horaires la veille à 17h »), et sans laisser de traces, puisque disponibles uniquement sur Internet ?

Ne pas diffuser le SA2021 à quelques jours de son application théorique (alors que la Normandie en discute avec les usagers depuis 18 mois) et offrir un service aussi squelettique ne sont pas acceptables.

Les associations d’usagers demandent un service minimal qui permette quand même de se déplacer et d’éviter les trains bondés…

                                                        ANNEXE : Zoom sur certaines lignes

Sur la ligne  Compiègne – Saint Quentin  aucun train omnibus les samedi et dimanche : 7 petites gares de la ligne n’ont aucun train même pas un seul Aller Retour alors que d’habitude les week ends, il y a 5 allers et 7 retours. Ne parlons même pas du lycée de Ribécourt et des élèves qui fréquentent cet établissement et viennent de Chauny ou Tergnier ? Les parents sont obligés de trouver une autre solution ? Le samedi de nombreux usagers des trois gares après Compiègne vont dans cette ville l’après midi et rentrent avec les dernier TER, même pas possible après le 15 décembre… Les usagers de ces gares seront obligés de passer toute la période des fêtes dans leur commune faute de transport, du jamais vu !!  Les petites villes et villages ne doivent pas être les oubliés même  pendant les périodes de crise.

La semaine les usagers de toutes les gares de Creil à Saint-Quentin sont privés du TER Creil D 11H48 Saint-Quentin A 13H32 qui permettait des correspondances à Compiègne et Tergnier, ils se retrouvent sans TER Proxi pendant 8 H et sont obligés de se détourner via la ligne Laon – Amiens avec des surcoûts tarifaires et un temps de parcours de presque 2 heures. 

Sur Amiens – Laon, en semaine il n’y a aucun TER Proxi pendant plus de 8H jusque la fin de l’année entre 8H26 et 16H26 ce qui ne s’est jamais produit les années précédentes.

  Pour Hazebrouck – Lille, les 3 premiers omnibus du matin sont supprimés, donc pas possible d’arriver à Lille en train avant 7h40. Le premier du matin (4h08) est remplacé par un bus qui met 1h17 au lieu de 45 mn en train. C’est bien connu que les travailleurs qui se lèvent tôt ont le temps. En heure de pointe 1 train par heure même à 8h et 17h. Du coup  les trains sont bondés.

       Sur Amiens – Lille en semaine on pourrait croire à la grille horaire d’un dimanche de 2018… Et le week end justement la grille horaire est quasi vide (3 ou 4 AR par jour) mais les trains sont pleins, et clairement l’offre est beaucoup trop minimaliste. Mention spéciale pour les omnibus Albert – Amiens quasi inexistants les week-ends.

Douai – Cambrai  en semaine plus d’omnibus passé 16h50, dernier direct Lille-St Quentin à 17h23 !

Pour  Paris – Beauvais – Le Tréport : la fiche horaire ne mentionne pas Paris ce qui est particulièrement malcommode. En semaine départs de Paris à 6h07, 11h01 et 14h01 et plus rien après ; le vendredi 25 décembre départ en week end mais service des dimanches et fêtes : un seul train à 8h01 !!!  Quant au retour : un seul train valable par jour, à 9h53 en semaine et 12h35 les samedis, dimanches et fêtes avec 28mn d’attente à Beauvais (il suffirait peut-être de retarder le départ du train du Tréport ?) Un deuxième train part du Tréport à 15h38 (sauf dimanches) mais sans correspondance à Beauvais le samedi (dernier train pour Paris à 17h40!) et en semaine le train pour Paris est parti depuis 4 mn !!! et il faut donc attendre 56 mn le suivant !Les voyageurs des fêtes de fin d’année ne sont pas ceux du quotidien. Nous l’avons vu cet été, les trains étaient remplis de Parisiens qui venaient soit dans leur résidence secondaire, soit retrouver leur famille, soit en touriste. On devrait retrouver ces mêmes voyageurs pendant les fêtes. Quand il n’y a qu’un train si celui-ci est plein, comment fait-on ?Cela ne sert à rien d’avoir fait des travaux conséquents sur cette ligne si on ne fait pas circuler des trains avec des horaires attractifs.

Sur Arras – St Pol – Etaples, les trains sont encore substitués par bus jusqu’au 3 janvier (à la fois sur Arras – St Pol et sur St Pol – Etaples) !! Personne n’est au courant de rien, ça devait être des « travaux préparatoires » (sur Arras – St Pol) qui ne devaient pas durer plusieurs mois… Aucune information ni sur le terrain ni sur le site Internet TER … Lors de la réunion Région-SNCF-Associations du 3 décembre nous avons appris qu’en fait la fermeture de Arras St Pol va encore durer… des mois, car la SNCF va directement enchaîner les travaux préparatoires avec le renouvellement de la voie, pour une durée inconnue à ce jour !Les autocars de substitution à la fois sur Arras St Pol et St Pol Etaples, ne se correspondent pas : soit on a 40 mn d’attente à St Pol, soit le bus arrive quelques minutes après que celui qui devrait être en correspondance soit parti !! Mention spéciale pour le dernier car Arras St Pol du dimanche soir qui arrive à 19h27 alors que le car St Pol Etaples part à 19h25… On voudrait tuer définitivement la ligne qu’on ne s’y prendrait pas autrement. Il est impensable de continuer ainsi pendant des semaines.