FNAUT - La voix des usagers

Nos actualités

La FNAUT AURA attend des engagements de la part des candidats sur les grands projets d’infrastructures

05 Juin 2021

Face à la saturation du réseau ferroviaire, de grands projets ont été étudiés. Ils doivent permettre de développer une offre de trains TER attractifs, avec des fréquences au ¼ heure, rapides et réguliers (type RER ou S-Bahn). C’est la seule solution pour répondre aux besoins des usagers, susciter un report modal de la voiture vers les transports publics et décarboner les déplacements pour lutter contre le réchauffement climatique.

La FNAUT AURA attend des engagements de la part des candidats sur ces grands projets d’infrastructures.

Le projet de désaturation du Nœud Ferroviaire Lyonnais.

Ce projet consiste à développer la gare de la Part-Dieu, en surface ou en souterrain, et à augmenter le nombre de
voies pour y accéder. Ce projet a fait l’objet d’un débat public en 2019 qui a permis de mettre en évidence les
attentes des populations et montrer l’adhésion du public à un service ferroviaire de type RER, cadencé au 1/4h, à
l’échelle d’une métropole de 1,4M d’habitants, avec la nécessité d’agrandir (au-delà des travaux en cours) cette gare
et ses accès aujourd’hui complètement saturés. A ce jour, seules les études continuent ou des travaux ponctuels
d’amélioration ont été décidés. Pour la FNAUT AURA, la Région doit s’engager dès maintenant sur ce projet
d’envergure qui s’étalera sur plusieurs mandats. Le recours à un financement par une société de projet doit être
étudié, comme cela avait été envisagé pour le projet autoroutier de l’Anneau des Sciences.

La ligne d’accès au tunnel Lyon-Turin

Si la réalisation du tunnel Lyon-Turin est une réalité, rien n’est décidé pour la ligne d’accès mixte (voyageur et fret).
Cette ligne, dans sa composante voyageurs, révolutionnerait l’offre TER vers les Alpes, avec une réduction des temps
de parcours (1/2 heure vers Annecy). En libérant de la capacité sur la ligne ancienne, elle permettrait d’augmenter la
fréquence des TER vers le sud-est de Lyon, en très forte urbanisation et améliorerait la régularité sur les lignes vers
Grenoble et Chambéry, trop souvent qualifiées de malade. La FNAUT AURA attend des candidats de dépasser les
clivages sur les aspects fret du tunnel (dont la réalisation est lancée sans financement régional) pour promouvoir
cette ligne essentielle pour améliorer la compétitivité du TER vis-à-vis de l’autoroute.

Le contournement ferroviaire Lyonnais (CFAL)

Le CFAL Nord a été déclaré d’utilité publique en 2012. Ce contournement doit permettre de dévier les trains fret
traversant Lyon pour renforcer le transfert du fret de la route vers le ferroviaire et donner plus de capacité au réseau pour développer l’offre TER. Aucun travaux n’a été lancé depuis bientôt 10 années. La FNAUT AURA attend des candidats des engagements sur ce dossier qui concerne aussi la desserte de l’aéroport St Exupéry.

L’Ile de France investit plus de 40 milliards dans des infrastructures de transports publics. Marseille va lancer la réalisation de sa gare souterraine avec une enquête publique avant la fin de l’année. Toulouse vient d’obtenir des
crédits pour développer ces TER en lien avec la ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse.

La Région AURA ne peut rester à l’écart de ce mouvement en faveur du développement des offres ferroviaires pour répondre aux besoins des usagers et lutter contre le réchauffement climatique.