FNAUT - La voix des usagers

Nos actualités

L'information est insuffisante, dans les grandes gares aussi

11 Avr 2021

Une information dégradée

Les informations accessibles dans les grandes gares des Pays de la Loire sont de plus en plus limitées aux panneaux d’arrivée et de départ, et aux annonces sonores. Comme dans les aérogares, alors que les voyageurs et les usages sont différents : le train est accessible à tous et les déplacements sont fréquents voire quotidiens, et pouvant se décider en très peu de temps.

Contrairement aux petites gares, les horaires de lignes passant par la gare ne sont pas affichés, et il est même difficile de trouver un plan de réseau régional ou national. Le personnel d’accueil devient rare, et les guichets, qui ont été réduits, sont parfois surchargés.

Temporairement par précaution sanitaire (?) les fiches horaires sont généralement enfermées dans les locaux d’information et d’achat, ce qui veut dire que quand il y a file d’attente aux guichets, quand on en a besoin hors des heures d’ouverture, en cas de grève, etc….l’accès à l’information devient difficile hors connexion.

L’information doit avoir différents supports pour être accessible à tous

Ce recours obligé au numérique est discriminatoire envers ceux dépourvus de matériel informatique ou qui le maîtrisent mal, envers ceux peu habitués au transport public. Des enquêtes montrent que la majorité des possesseurs de smartphone ne l’utilisent pas pour organiser leurs déplacements.

La Mobilité est un droit qui doit être accessible à tous. L’information « classique » doit être maintenue, même si la demande exprimée diminue, en partie du fait du rationnement de l’offre.

Alors qu’actuellement, le transport public doit reconquérir des «clients», il est paradoxal de réduire les moyens d’information dans un site très fréquenté comme ces gares. Le recours obligé au numérique doit de plus y induire un gaspillage énergétique supérieur à celui de la solution papier.

Pour que l’information soit largement disponible, les usagers demandent donc :

  • affichage des plans de réseaux régionaux et nationaux dans les lieux les plus fréquentés, en particulier dans les grandes gares,

  • accessibilité permanente à la consultation visuelle des horaires,

  • disponibilité en permanence en fin d’épidémie des fiches horaires, dès que la gare est ouverte,

  • pour les gares comme Nantes, le Mans, … disposant de deux entrées majeures, disponibilité des informations aux deux entrées.

Il reste aussi à améliorer l’information multimodale. Le nécessaire balisage par pictogramme est à compléter : plans de la gare avec localisation des accès aux autres modes et services proches (transport urbain, taxis, vélos, cars interurbains, consigne, etc.), écrans transport urbain et cars interurbains, etc…