FNAUT - La voix des usagers

Nos actualités

LNOBPL : des circulations améliorées entre Bretagne et Pays de la Loire

16 Jan 2022

SNCF Réseau a lancé fin 2021 une nouvelle concertation auprès des collectivités et associations concernant le programme LNOBPL (Ligne Nouvelle Ouest Bretagne Pays de la Loire). Il a dû être révisé du fait en particulier de l’abandon du transfert de l’aéroport nantais à Notre Dame des Landes. La volonté bretonne est de raccourcir les temps de trajet vers le Finistère, en améliorant ou en doublant certains tronçons des lignes actuelles, mais le projet bénéficiera aussi aux circulations Nantes Rennes.

L’association régionale des usagers (de la FNAUT) Pays de la Loire a transmis son avis à SNCF Réseau.

Elle approuve la réalisation de la ligne nouvelle Rennes Redon, à double usage (accès Bretagne Sud et Nantes) et qui raccourcira le temps de trajet de 1h15 à 1h entre Rennes et Nantes. La ligne actuelle étant très chargée, la ligne nouvelle autorisera un renforcement de l’offre ferroviaire, en particulier de trains du quotidien, pour permettre des déplacements économiques et écologiques, réduire les émissions du secteur des transports, faciliter le transfert modal. Des trains Nantes Rennes sont envisagés et nécessaires chaque demie-heure. Pour éviter les gaspillages d’argent public, les investissements routiers concurrents sont à écarter. L’association demande :

  • la prise en compte de l’axe Rennes Saint Nazaire dans le programmation LNOBPL. Des circulations directes sur cet axe sont à ajouter aux objectifs actuels et apporteront un supplément d’intérêt au projet et l’appui des habitants et territoires bénéficiaires. La liaison avait été coupée par un élargissement routier il y a plusieurs décennies. Elle serait très utile entre deux grosses agglomérations proches et très complémentaires (du fait de leurs types d’activité, des universités, du tourisme), uniquement reliées par la route.  Elle est maintenant demandée non seulement par le Port de Nantes Saint Nazaire pour le fret, mais aussi par les Communautés de Communes riveraines (Pontchâteau/ St Gildas, Carene, Cap Atlantique).

  • la réalisation d’un raccordement rapide à l’Ouest de Savenay (dans la mesure où l’emprise par Besné, à protéger, ne serait pas disponible actuellement) pour le fret et les voyageurs, qui permettra la mise en service de ces liaisons Rennes Saint Nazaire.

  • L’amélioration de la liaison actuellement tronçonnée Nantes Rennes par Châteaubriant, au service de territoires mal desservis et éloignés du tracé par Redon. Cette liaison, au plus faible kilométrage, est éloignée et complémentaire de la ligne par Redon. A voie unique, elle dessert des territoires périurbains en forte croissance. La FNAUT a déjà fait des propositions pour améliorer les dessertes.

  • la desserte des principales gares des territoires intermédiaires, que ce soit sur les liaisons Nantes / Rennes (agglomération de Redon, Savenay, Chantenay, pôle de transport urbain) ou Rennes / St Nazaire. Sur la liaison Nantes Rennes actuelle, les circulations sont sans arrêt intermédiaire, ce qui explique en partie le succès limité du train (5 % des déplacements entre agglomérations).

  • Le renforcement des liaisons entre l’Estuaire, la Bretagne Sud et Brest via Redon. Les relations économiques, familiales et touristiques entre Nantes et la Bretagne Sud ont toujours été actives. Nantes et Brest, deuxième ville de Bretagne, développent des pôles universitaires, maritimes, etc… complémentaires. Les circulations Nantes Brest sont très insuffisantes.

L’association des Usagers des transports a transmis un avis détaillé à SNCF-Réseau. Il reste à espérer que l’Etat et les collectivités mobiliseront rapidement les financements pour les travaux et les circulations nouvelles.