Mobilités : un été difficile pour les usagers

Les usagers des transports, et plus généralement les Français, ont rencontré cet été de nombreuses difficultés (incidents ferroviaires et menaces de grèves, suppressions de services TGV, disparition de Velib et Autolib, pollution de l’air, canicule).

Des menaces de nouvelles grèves

Après les grèves répétitives, longues et pénibles pour les usagers, l'été s'achève sur des menaces de reprise de ces mouvements, non conclus ou mal conclus à la SNCF et Air France. Les négociations sociales doivent désormais se dérouler au sein des branches et entreprises, entreprises au sein desquelles le pacte social est à reconstruire  sur la base d'un dialogue difficile entre direction et organisations sociales.

Dans l’aérien, on ne compte pas les vols low-cost supprimés et on souligne les difficultés des voyageurs à être dédommagés.

Les pannes se multiplient et se diversifient

Prenant de nouvelles formes, au-delà de la vétusté, à la SNCF et à la RATP, elles soulignent le peu de robustesse des systèmes. Si celle-ci est désormais prise en compte très sérieusement au sein des entreprises, la réflexion doit s'élargir aux prestataires et fournisseurs. Si l'information voyageurs s'est améliorée un an après la panne de Montparnasse, les longs incidents  électriques de la SNCF et ceux de la ligne 1  de la RATP soulignent à quel point l’information voyageurs est un chantier de longue haleine, voire permanent, justifiant une filière professionnelle en soi.

La canicule, désormais récurrente, s'impose comme une variable des processus industriels et de services, à prendre en compte dans les cahiers des charges des matériels.

Les nouvelles mobilités toussent et tardent à faire leurs preuves 

Symbole de ces nouvelles mobilités, Velib se révèle un échec retentissant et Smoovengo peine à stabiliser et à fiabiliser le système électrique et digital de ses stations. Les nouveaux entrants, adeptes du free floating, se retirent ou peinent à convaincre de la qualité de leur modèle économique et de leur civisme. Autolib s'est arrêté le 31 juillet sur un déficit colossal et des procédures judiciaires. Les nouveaux candidats ne révèlent pas le niveau de leurs exigences auprès de la Ville de Paris pour rendre leur système économique crédible.

Les procédures de dédommagement sont insuffisantes et trop complexes

Pour toutes ces difficultés, les dédommagements ne sont pas automatiques le plus souvent, restent insuffisants quand ils existent, les procédures de dédommagements sont complexes et dissuasives. Le système de médiation reste peu connu, beaucoup d'entreprises n'y adhérent pas et, quand elles y adhérent, le promeuvent peu.

 

- Dossier de presse

- Contacts presse

Conseil juridique

Le service médiation de la FNAUT vous assiste pour résoudre vos litiges avec un transporteur.

 

FNAUT-infos

Le bulletin mensuel sur l'actualité des transports et de l'environnement.

 

Dans votre région

Rejoignez l'association membre de la FNAUT proche de votre domicile et de vos préoccupations.

Vous êtes ici : Home Actualité Communiqués de presse Mobilités : un été difficile pour les usagers