Projet de gare TGV-TER de Vandières : la FNAUT a déposé un recours

La FNAUT conteste la légalité du refus de M. Jean-Pierre Masseret de soumettre le projet de gare de Vandières au vote du conseil régional de Lorraine, qu’il préside.

La gare TGV provisoire de Louvigny, perdue au milieu des champs, n’étant accessible qu’en voiture ou par des navettes routières (mais seulement depuis Nancy et Metz), la FNAUT s’est prononcée de longue date en faveur du projet très rationnel de gare TER-TGV de Vandières.

Un blocage incompréhensible et irresponsable

Alors que le projet était prêt sur les plans administratif, technique et financier, M. Masseret a lancé une consultation publique qui ne devait avoir aucun caractère décisionnel. Cette consultation a eu lieu le 1er février 2015 mais a été très mal organisée. Son résultat ne pouvait raisonnablement être considéré comme significatif (moins de 10 % de votants).

M. Masseret a cependant mis le projet en péril en refusant de le soumettre au vote de l’actuel conseil régional, en renvoyant le dossier au futur conseil régional de la grande région Alsace-Lorraine-Champagne Ardenne, et en lançant de nouvelles études aux objectifs obscurs. M. Masseret a confirmé son refus à la FNAUT le 9 juin dernier.

Des élus résignés

Face à ce coup de force inadmissible, la FNAUT a demandé au Premier ministre, aux ministres concernés et à de nombreux élus PS et PC (conseillers régionaux et départementaux, parlementaires) d’intervenir auprès de M. Masseret pour le convaincre de réviser sa position. Cette initiative n’a suscité pratiquement aucune réponse et n’a pas abouti à ce jour.

Le projet risque donc d'être abandonné, d’où la pérennisation des difficultés rencontrées par les usagers du TGV, un gaspillage d'argent public choquant en période de difficultés budgétaires (23 millions de travaux préparatoires sur le site de Vandières) et une perte d'emplois potentiels incompréhensible en période de chômage massif.

La réaction de la FNAUT

Dans ces conditions, la FNAUT a été contrainte de porter le dossier devant le tribunal administratif de Nancy, en déposant un recours contre le refus du président Masseret de soumettre le projet au vote de l’actuel conseil régional de Lorraine, comme l’exige le Code général des collectivités territoriales dans un délai raisonnable.

Conseil juridique

Le service médiation de la FNAUT vous assiste pour résoudre vos litiges avec un transporteur.

 

FNAUT-infos

Le bulletin mensuel sur l'actualité des transports et de l'environnement.

 

Dans votre région

Rejoignez l'association membre de la FNAUT proche de votre domicile et de vos préoccupations.

Vous êtes ici : Home Actualité Communiqués de presse Projet de gare TGV-TER de Vandières : la FNAUT a déposé un recours