Pollution de l'air : la FNAUT réclame des mesures préventives

Depuis plusieurs jours, toute la moitié nord de la France subit une pollution aux particules fines et, une fois de plus, le gouvernement reste passif.

La FNAUT réclame des mesures plus rapides en cas de pic de pollution, et des mesures préventives à la hauteur des enjeux de santé publique.

Les mesures palliatives

Le gouvernement était informé bien à l’avance de la gravité du nouveau pic de pollution. Il est inadmissible que, par crainte de mécontenter les automobilistes, il ait différé les mesures d’urgence qui s’imposaient et qui consistent à limiter rapidement le volume et la vitesse du trafic routier.

La gratuité des transports publics a peu d’impact sur les comportements, et c’est à l’automobiliste pollueur et non aux autorités organisatrices de payer les mesures de réduction de la pollution. Sans être la solution miracle, l’instauration de la circulation alternée est plus efficace et plus légitime.

Les mesures préventives

Au-delà des mesures d’urgence, ce sont des mesures préventives qui doivent être prises, même si elles sont impopulaires auprès d’associations plus attentives au confort des automobilistes qu’à la santé publique : la pollution chronique est plus dangereuse encore que les pics de pollution.

Les mesures les plus efficaces concernent la mobilité : développement des transports publics ; priorité aux bus sur tout leur parcours ; aménagements piétons et cyclables ; diminution des vitesses maximales autorisées, favorable par ailleurs à la sécurité routière ; abandon des grands projets routiers ; hausse du prix des carburants routiers.

Or le gouvernement a écarté un 4ème appel à projets de transports collectifs urbains en site propre, refuse d’abaisser les vitesses limites, veut relancer les investissements autoroutiers et ne profite pas de la chute du prix du pétrole pour relever les taxes sur le gazole. Cette politique est irresponsable.

La FNAUT attend du gouvernement et des collectivités locales une réorientation volontariste de leurs politiques de mobilité : la santé publique ne peut être prise à la légère et les maladies liées à la pollution de l’air coûtent cher à la collectivité.

Conseil juridique

Le service médiation de la FNAUT vous assiste pour résoudre vos litiges avec un transporteur.

 

FNAUT-infos

Le bulletin mensuel sur l'actualité des transports et de l'environnement.

 

Dans votre région

Rejoignez l'association membre de la FNAUT proche de votre domicile et de vos préoccupations.

Vous êtes ici : Home Actualité Communiqués de presse Pollution de l'air : la FNAUT réclame des mesures préventives