Prix de l’autocar et du train : une erreur regrettable du ministre de l’Economie

Selon Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, le car coûte « de 8 à 10 fois moins cher que le train » : cette affirmation est très éloignée de la réalité.

Il est certain que le train est aujourd’hui trop cher pour une partie de la population française, ce qui explique le succès de l’autocar (Eurolines, iDBus) et du covoiturage pour les déplacements à moyenne et longue distance.

La FNAUT a d’ailleurs souvent dénoncé le niveau excessif des tarifs du TGV pour les voyageurs obligés d’acheter leur billet en dernière minute.

Une erreur regrettable

Deux expertises réalisées récemment à l’initiative de la FNAUT (voir annexe) montrent que la différence de prix entre le train et l’autocar est très nettement inférieure à celle qui est avancée par le Ministre.

L’erreur manifeste du Ministre est regrettable car elle accrédite l’idée, répandue mais fausse, que le train est toujours cher, donc fait pour les riches, et que l’autocar est le transport des « pauvres ».

Des tarifs mieux adaptés aux jeunes et aux familles modestes

A juste titre, le ministre de l’Economie souhaite que les tarifs des transports interurbains soient plus accessibles aux voyageurs les plus modestes.

La FNAUT demande donc au Ministre de ramener à 5 %, au titre des services de première nécessité, le taux de TVA sur les transports publics récemment porté de 7 % à 10 %.

Conseil juridique

Le service médiation de la FNAUT vous assiste pour résoudre vos litiges avec un transporteur.

 

FNAUT-infos

Le bulletin mensuel sur l'actualité des transports et de l'environnement.

 

Dans votre région

Rejoignez l'association membre de la FNAUT proche de votre domicile et de vos préoccupations.

Vous êtes ici : Home Actualité Communiqués de presse Prix de l’autocar et du train : une erreur regrettable du ministre de l’Economie