iDBUS : une initiative à surveiller

idbusLa SNCF, s’inspirant de l’exemple de transporteurs routiers privés, va mettre en service une offre nouvelle de transport par autocar entre Paris et Londres, Bruxelles, Amsterdam.

La SNCF vise le marché des automobilistes tentés par le covoiturage. Cette initiative peut aussi répondre à un besoin des voyageurs à faible pouvoir d’achat mais, compte tenu des écarts de temps de parcours, iDBUS ne devrait concurrencer que marginalement les TGV Eurostar et Thalys.

On peut craindre cependant qu’à travers cette expérimentation, la SNCF, sur le territoire français, cherche trop facilement à remplacer par des iDBUS certains services ferroviaires Intercités, voire à réduire ses offres de tarifications à bas prix.

La FNAUT attend de la SNCF qu’elle consacre le même effort d’innovation et de recherche de qualité de service aux trains Intercités qu’à iDBUS : le rôle de la SNCF est d’abord de faire circuler des trains à des coûts maîtrisés et de les remplir.

Sur les itinéraires où il est disponible, le train classique peut et doit être valorisé par des initiatives techniques (matériel moderne, aisément accessible), organisationnelles (trains à tranches multiples, personnel polyvalent) et commerciales (fréquences, services à bord, tarification simple et attractive).

 

Contact presse : Jean Sivardière, président de la FNAUT - 04 76 75 23 31

Conseil juridique

Le service médiation de la FNAUT vous assiste pour résoudre vos litiges avec un transporteur.

 

FNAUT-infos

Le bulletin mensuel sur l'actualité des transports et de l'environnement.

 

Dans votre région

Rejoignez l'association membre de la FNAUT proche de votre domicile et de vos préoccupations.

Vous êtes ici : Home Actualité Communiqués de presse iDBUS : une initiative à surveiller