Estimation de la perte de clientèle suite au transfert sur route d’un service ferroviaire (Trans-Missions)

Afin d’éclairer le débat sur les zones de pertinence respectives de l’autocar et du train, l'Association Qualité Mobilité (AQM) a souhaité une étude pour quantifier une préférence intrinsèque pour le train dans le cas des « petites lignes » régionales.

La démarche suppose de dissocier l’impact de plusieurs paramètres, afin de dégager un « bonus train ». Il s’agit donc de construire un modèle permettant de quantifier ce bonus toutes choses égales par ailleurs (en particulier le niveau d’offre).

L’étude se base sur plusieurs sources : - l’analyse de plusieurs cas de figure détaillés en France ; - les études françaises et étrangères approchant le sujet.

Les données d’entrée recueillies permettront d’alimenter un modèle d’estimation du Bonus- train (cas de réouverture de ligne ferroviaire) et de fuite de clientèle (cas de fermeture).

L’AQM a confié la présente étude, qui vise à cerner l’impact du caractère ferroviaire ou routier de l’offre de transport collectif sur la part modale, au cabinet Trans-Missions.

 

Etude : Estimation de la perte de clientèle suite au transfert sur route d’un service ferroviaire

Conseil juridique

Le service médiation de la FNAUT vous assiste pour résoudre vos litiges avec un transporteur.

 

FNAUT-infos

Le bulletin mensuel sur l'actualité des transports et de l'environnement.

 

Dans votre région

Rejoignez l'association membre de la FNAUT proche de votre domicile et de vos préoccupations.

Vous êtes ici : Home Actualité Etudes et débats Estimation de la perte de clientèle suite au transfert sur route d’un service ferroviaire (Trans-Missions)