Cahier de doléances des transports départementaux (Jean-Louis La Rosa)

tercarCe cahier de doléances des usagers des transports collectifs routiers concerne les dessertes départementales et les liaisons entre les grands centres urbains, y compris les liaisons interrégionales telles que Laval-Angers, Rennes-Angers ou Besançon-Vesoul. Il énonce et explicite diverses dispositions dont la mise en œuvre d'un objectif de qualité de service correspondant aux attentes réelles des usagers, réguliers ou occasionnels.

Il s'adresse à la fois aux Autorités Organisatrices (AO) et aux exploitants (Opérateurs) ainsi qu’à toutes les associations d’usagers, puisqu’il représente la synthèse de leur doléances.

Il est important de sensibiliser l’ensemble de ces acteurs et les élus locaux à l’importance de ces liaisons dans l’aménagement du territoire. En effet, ces transports collectifs départementaux et interurbains sont souvent très peu utilisés et délaissés au bénéfice de l’automobile. Il en résulte que la qualité de ces dessertes doit être appréhendée sous toutes ses formes.

Il doit aussi être précisé que la mise en place d’une desserte ne signifie pas systématiquement la création d’une ligne régulière avec un autocar de 60 places dès le début d’exploitation.

Ce cahier n'examine pas la répartition actuelle des compétences des Autorités Organisatrices entre elles   (Communautés de Communes, Syndicats intercommunaux ou mixtes, Départements, Régions), et entre ces dernières et leurs opérateurs. Toutefois il ne s'interdit pas de contester l'existant en la matière lorsqu'il est source de difficulté pour l'usager.

 

Conseil juridique

Le service médiation de la FNAUT vous assiste pour résoudre vos litiges avec un transporteur.

 

FNAUT-infos

Le bulletin mensuel sur l'actualité des transports et de l'environnement.

 

Dans votre région

Rejoignez l'association membre de la FNAUT proche de votre domicile et de vos préoccupations.

Vous êtes ici : Home Actualité Etudes et débats Cahier de doléances des transports départementaux (Jean-Louis La Rosa)